psychologie positive

La psychologie positive est utilisée en coaching professionnel et en formation, que cela soit pour des accompagnements individuels ou collectifs. En quoi consiste la psychologie positive et comment est-elle utilisée concrètement ?

Voici quelques éléments de contexte qui peuvent aider à y voir plus clair.

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

« La psychologie positive est l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des personnes, des groupes et des institutions »

Gable et Haidt, 2005

Modifier notre rapport aux évènements et focaliser sur ce qui fonctionne :

La psychologie positive répond à un constat scientifique que nous pourrions résumer ainsi : notre cerveau fonctionne comme une machine garante de notre survie. Il nous informe en priorité de tout ce qui peut être un obstacle ou un danger à notre maintien en vie. C’est pour cette raison que nous sommes soumis à ce que l’on appelle le « biais de négativité ». Ce biais implique que nous avons tendance naturellement à voir en premier ce qui est négatif. C’est tout à fait normal, c’est notre cerveau qui nous avertit de ce qui lui semble être un élément important à prendre en compte dans les situations et évènements que nous traversons.

La psychologie positive part du principe que nous pouvons rediriger notre attention en nous focalisant sur ce qui fonctionne bien. Nous pouvons choisir à quoi nous sommes attentifs : le verre à moitié vide peut être observé différemment et nous pouvons décider de nous focaliser sur la moitié pleine.

Sans pour autant nier la difficulté de la situation, nous pouvons accorder une importance égale à ce qui va bien et, face à un problème, sortir ainsi de nos ruminations négatives.

Quand la psychologie positive est-elle utile ?

La psychologie positive peut être utilisée en coaching professionnel notamment dans 2 situations :

  • Ici et maintenant : en utilisant des outils pour rééquilibrer le regard sur les choses et les évènements afin de faire face à des dysfonctionnements actuels.
  • En prévention pour demain : identifier et comprendre ce qui fonctionne bien chez les individus, les groupes, les organisations afin de le maintenir et l’intensifier pour accroître les capacités de résilience en cas de difficultés futures.

Les bénéfices de la psychologie positive :

  • Flexibilité psychologique : capacité à élargir nos possibilités de réactions face à une situation pour ne pas rester bloquer dans des schémas non ou contre-productifs
  • Autonomie : capacité à résoudre des problèmes, à identifier ce qui fait sens, à maîtriser ses émotions, à s’engager dans l’action
  • Connexion sociale : capacité de non jugement vis-à-vis de soi et des autres, de gratitude

 

Que travaille-t-on concrètement en psychologie positive ?

Les outils en psychologie positive ont pour objectif d’identifier et de se servir de ses propres ressources pour améliorer son bien-être et développer sa résilience face à des situations difficiles : apprendre à prendre soin de soi et des autres !

En psychologie positive, nous travaillons ainsi à percevoir et à utiliser les ressources existantes chez la personne afin d’accroître son épanouissement. Il s’agit de développer les potentiels et de les mettre en action vers ce qui est important, ici et maintenant. Nous cherchons à modifier le regard : nous centrer sur ce qui fonctionne, donc identifier les points forts et les ressources existantes afin de mettre ce positif au service de nos actions aujourd’hui et de redonner du sens et de l’énergie à la situation.

Pour cela, la psychologie positive travaille 3 principaux domaines :

  • Les émotions : cultiver les émotions positives (gratitude, satisfaction, espoir, optimisme …), identifier les relations épanouissantes
  • L’engagement : développer l’intérêt à ce que l’on fait, le sentiment d’être en possession de ses moyens et d’être cohérent avec soi-même
  • Le sens : donner du sens à ses actions, agir en direction de ce qui est important pour soi
Comment choisir un coach professionnel

Vous souhaitez en savoir plus ? Votre situation fait écho à ce qui est décrit dans cet article ?

Contactez-moi pour en discuter !